Notre retour au Vietnam et au Laos en Février 2023

Rédigé par Jean-Claude Aucun commentaire
Classé dans : Réalisations, Parrainage Mots clés : aucun

De retour en Asie depuis 2019, nous avons visité les Foyers et écoles que l'association LESCOLCHE-ASIE a aidé :
                                                       V I E T N A M

                       1) Ethnie Chau Ma (Province de LÂM ĐỒNG)


Nous apportons notre aide à la Communauté du Monastère Thánh Tâm Bảo Lộc : 701/18 Anh Maï Village 1 - Commune de Lộc Châu, district de Bảo Lộc, Province de LÂM ĐỒNG -  (À 200 km de Saigon.)
Informations concernant cette Ethnie, qui a son propre dialecte, ils apprennent et parlent également le vietnamien.
Message reçu lors de notre premier contact :
« Voici une présentation du projet que nous souhaitons réaliser dans un village regroupant environ 300 familles de l'ethnie Châu Mạ appartenant à la paroisse de Da Lo-Nget.
La vie quotidienne des villageois est très dure ; ceux qui n’ont pas de terrain cherchent à survivre dans les bois en cueillant des pousses de bambou, des légumes ou de l’osier pour les vendre. D’autres travaillent comme ouvriers salariés. La majorité d’entre eux sont analphabètes, donc très défavorisés.
Les femmes travaillent aussi très dur dans les champs. Malheureusement, après l’accouchement elles n'ont pas assez de moyens pour prendre soin d'elles-mêmes, et sont donc sujettes aux maladies dès leur jeune âge.
Beaucoup d’enfants abandonnent l’école en raison de difficultés de langage (dialecte), pour aider leur famille à gagner leur vie.
Avec l'aide des religieuses, les parents s'ouvrent peu à peu, communiquant plus aisément, et apprenant à mieux éduquer leurs enfants et à mieux faire attention à la scolarité de ces derniers.
Cependant, ils n'ont pas été en mesure de résoudre la plupart de leurs difficultés, la pandémie de Covid-19 ayant gravement affecté leur santé et leur vie.
Les enfants pauvres sont déjà confrontés à de nombreux problèmes car ils n'ont pas les moyens d’étudier. Ils ne disposent pas d’ordinateurs ni d’une connexion Internet.
Ayant observé les besoins d'apprentissage des enfants, au cours des 3 années de notre présence ici, nous avons essayé d'organiser des classes et des cours d'alphabétisation, en espérant améliorer leur niveau intellectuel et culturel ».
Infos recueillies lors de notre visite :
Cette ethnie, comme les autres, ne reçoit aucune aide des autorités notamment en ce qui concerne l‘éducation des enfants.
Dans ce centre, 70 enfants (de 6 à 18 ans) et les adultes illettrés sont pris en charge. La priorité est de leur apprendre le Vietnamien, 5 sœurs sont leurs professeurs (ces soeurs cultivent aussi leur terrain : maraichage, arbres fruitiers, caféiers, théiers, poissons). Pas d’hébergement, les enfants rentrent chez eux.
La congrégation possède le terrain et un seul bâtiment que nous avons doté, en 2022, de tables, tabourets, projecteur, écrans, 2 ordinateurs portables, et des fournitures scolaires
Pour 2023, nous intervenons pour l’achat d’étagères pour les livres, de tableaux, globes, cartes et de 626 livres scolaires.
. Leur projet est de construire quelques salles de classe, en particulier, la salle de lecture comprend la bibliothèque. Il faut un permis de construire mais ici pas de délai pour la réponse et cela peut être très long !
Lors de notre visite, chaque enfant a reçu une dotation comprenant ; boîtes de lait concentré (1kg), Biscuits, Bombons, Patates douces séchées sucrées et 5.000 VND (0.20 euro)
Avec TRANG, nous suivrons ce projet et ferons peut-être appel à la fondation DENIBAM (qui est déjà intervenue 2 fois avec nous)

Image

==========================================================================================================================================================================================

2)     Visite des foyers et de nos enfants parrainés.

Nous nous sommes rendus dans 4 foyers, et nous avons constaté que tous les enfants sont en bonne santé, poursuivent leurs études (de la maternelle à la terminale), et heureux d’être en communauté. L’encadrement est très attentif à leur développement :

A) Communauté de la Congrégation Incarnation Consecratio Missio (ICM) à Bao Loc

105/8 Phan Chu Trinh, Lộc Tiến, Bảo Lộc- LÂM ĐỒNG

Ce foyer accueille 16 jeunes filles de la 6éme à la terminale. Il est géré par 4 religieuses. Elles sont scolarisées à environ 1 Km au collège PHAN CHU TRINH. En plus de leurs études, les élèves sont initiés à la musique, une salle est équipée de 6 claviers synthétiseurs.

2 jeunes filles sont parrainées : Yen Nhi et Thanh Tam, provenant du Foyer Linh Ân.   Nous avons partagé leur repas et le gâteau d’anniversaire de Yen Nhi.

B)    Foyer Thanh Xuân.

Ce foyer accueille 25 filles et garçons, 1 garçon est parrainé Thien Phuc, il est en classe de 5éme au collège CHU VĂN AN Nguyễn Trãi , Bảo Lộc – LÂM ĐỒNG.

C)    Foyer Saint-Michel à DALAT

Ce foyer accueille 22 garçons orphelins de 6 à 12 ans, dont 13 sont parrainés et qui étaient auparavant au Foyer Linh Ân.

Ils sont scolarisés à l’école primaire DON BOSCO 36 Bùi Thị Xuân, DALAT – LÂM ĐỒNG

L’accueil, notamment avec les enfants, a été très chaleureux, ils nous ont fait visiter leurs lieux de vie, salles de cours, bibliothèque, etc

Nous avons été hébergés sur place et partagés le dîner et le petit déjeuner.

D)   Foyer Linh Ân

Cet orphelinat accueille 18 enfants orphelins (depuis leur naissance jusqu’à la classe CM2 pour les filles, les garçons partent à DALAT à l’âge de 6 ans). 7 enfants sont parrainés.

Par les primaires, ils sont scolarisés à : l’Ecole TÂN VĂN 3, Tân Văn, Lâm Hà – LÂM ĐỒNG

C’est notre seconde visite dans cet orphelinat, la première était en 2018.

ImageImage

========

Image

==========================================================================================================================================================================================

3) Foyer de Hàm Linh à PLEIKU.                            

1584 Rue Trường Chinh, Commune IA la RôK - Quartier Chi Lăng, Pleiku ville – Province GIA LAI -

Foyer d’accueil de filles démunies qui se trouve à 540 km de Saigon.

Message reçu lors de notre premier contact : 

« La rénovation de la maison adaptée et fonctionnelle pour l’accueil de 40 filles démunies et de jeunes filles-mères accompagnant leurs bébés. 

Depuis presque 5 ans, face à la situation difficile des filles vivant dans des villages de minorités ethniques, je me suis profondément engagée pour faire construire une maison avec le peu de moyens que nous avions à disposition pour un foyer d’accueil nommé Hàm Linh.

Ce foyer a pour but de scolariser les filles de classe 6ème jusqu’à Terminale, ou de leur apporter une formation professionnelle. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour leur apporter de l’amour, de l’aide afin de leur éviter de se retrouver à la rue.

Au fil des années, pour éviter les avortements, ce foyer a été également créé pour protéger les jeunes filles-mères qui étaient laissées à l’abandon, sans logement, ni de soutien pendant leur grossesse. Cependant, à ce jour la maison actuelle est en mauvais état et trop petite pour accueillir ces filles.

Je vous écris donc cette lettre en espérant offrir aux enfants une maison relativement plus confortable avec des sanitaires plus propres. Notre maison est encore trop petite et pas suffisamment adaptée, mais elle a déjà le mérite de protéger la vie des filles et dans la mesure du possible, de les orienter vers un avenir plus autonome et responsable.

 Travaux prévus pour ce projet : -      Réinstallation du toit en tôle -     Installation d’un plafond en tôle froide -      Carrelages du plancher -      Rénovation du bloc des sanitaires -      Rénovation de la cour de lavage et de séchage -      L'agrandissement des chambres et de la chapelle »

Notre intervention en 2021, avec la participation de la Fondation DENIBAM pour 12.500€

Lors de notre visite nous avons constaté la réalisation de tous les travaux demandés.

Infos recueillies lors de notre visite :

10 jeunes filles suivent leur scolarité de la 6é à la terminale dans un collège de PLEIKU.

Le foyer compte actuellement 43 orphelins provenant de plusieurs ethnies (ayant leur propre dialecte). L’encadrement est assuré par 5 religieuses.

Image

 

Image

============================================================================================

 

                                                     L  A  O  S

Ecole maternelle et primaire du KM 40 dans les Boloven.(depuis PAKSÉ)

 

Visite de l’école avec NOY et JEROME LE 13/02/2023

Directrice : Mme KHAMPHIENE – Adjointe : Mme PHETSAMONE

Le village du Km 40 Boloven (Région de Pakson) est constitué de 300 familles, soit 1.748 habitants (Tous fermiers et produisant en majorité du café).

L’école :

-         1 bâtiment d’une classe maternelle, 25 enfants (15 filles, 10 garçons).

-         1 autre bâtiment comprenant 4 classes pour les primaires, une salle des professeurs, une pièce de rangement.

148 élèves, répartis :

* 35 en C.P. (11 filles – 24 garçons)

* 26 en CE1 (16 filles – 10 garçons)

* 32 en CE2 (21 filles – 11 garçons)

* 25 en CM1 (9 filles – 16 garçons)

* 30 en CM2 (16 filles – 14 garçons)

-         1 bâtiment bibliothèque

6 Institutrices (salaire mensuel entre 1.800 et 2.300.000 KIP : 100 à 130 €). Leur tenue, qu’elles achètent 500.000 Kip : 28 €

Horaires : du lundi au vendredi 8h – 11h30 et 13h30 – 16h

Interventions :

-         En 2021 : Travaux de rénovation d’un bâtiment : remplacement des portes, fenêtres, plafonds, peintures et empierrement de l’accès, pour un montant de 18.000.000 KIP (3.700 €) Les travaux ont été terminés pour la rentrée de septembre 2021.

-         En 2022 : Construction d’un bâtiment comprenant 4 sanitaires, Carrelage et peintures de la bibliothèque, clôture de l’enceinte de l’école (poteaux et grillages), car actuellement des véhicules passent dans la cour, après il n’y aura qu’une tolérance pour les motos, vélos, (3.000 €)

-         En projet : Vérifier les toitures des différents bâtiments, prévoir des peintures extérieures plus résistantes. Un autre bâtiment , dans lequel il y a une classe primaire, (longueur 35 mètres, largeur 9 mètres) est à rénover pour réhabiliter la classe actuelle et créer une ou deux grandes salles pour d’autres activités à l’abri : danses, sports.

ImageImage

Image

=======================================================================================

 

Toutes les photos : 

www.facebook.com/profile.php?id=100064823135931&sk=photos_albums

J-C.C.

Écrire un commentaire

Quelle est le quatrième caractère du mot t3favu ?

Fil RSS des commentaires de cet article